A distinguer du blues hivernal qui se définit comme une petite déprime de début d’hiver avec plus de fatigue et de changements d’humeur, la dépression saisonnière engendre des symptômes qui se rapprochent de la dépression classique. Pour qu’elle soit diagnostiquée, il faut qu’elle apparaisse 2 fois au même moment chaque année, automne ou hiver, en l’espace de 2 ans.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site de neonmag.fr

Lire l’article