La santé mentale des jeunes se dégrade en Europe. C’est en tout cas ce qu’affirme une récente étude de l’OMS qui pointe une plus grande nervosité chez les adolescents ainsi que des troubles du sommeil fréquents. Pour Alice Oppetit, psychiatre, et Didier Meillerand, fondateur du Psychodon, si de telles études doivent être regardées avec précaution, elles rappellent que la santé psychique des plus jeunes doit être une préoccupation majeure de nos sociétés. Et d’autant plus dans le contexte anxiogène actuel. Explications.

Lire l’article de Psychologies Magazine