L’ex Première Dame des Etats-Unis s’est confiée dans une interview accordée récemment au magazine « People ». Elle a accepté d’y faire le bilan des douze derniers mois écoulés, marqués par la crise sanitaire. Si elle est notamment revenue sur ses occupations durant cette période de confinement, elle a aussi évoqué la dépression qu’elle a traversé. L’épouse de Barack Obama explique avoir notamment été marquée par la pandémie de coronavirus inédite, mais aussi par les événements autour de la mort de George Floyd. Michelle Obama a ainsi souhaité rendre public ses troubles, car pour elle : « La dépression est compréhensible dans ces moment-là. J’avais besoin de reconnaître ce que je vivais, car bien souvent, nous avons l’impression de devoir dissimuler cette partie de nous-même, de devoir toujours nous élever et de faire comme si nous ne ramions pas fort sous l’eau. C’est ce qu’est la santé mentale. Vous avez des hauts et des bas ».

Lire l’article